Knabe sitzt auf Stein und hält Buch in den Händen.

L’apprentissage, ou les débuts dans le monde professionnel: entretien avec Lea Tschander

Lorsque la fin de l’école obligatoire approche, le moment est venu de choisir une profession. Une décision qui n’est pas toujours facile à prendre. Nous avons interrogé nos apprenti·e·s sur leur expérience professionnelle chez CONCORDIA. Aujourd’hui, nous rencontrons Lea Tschander, 18 ans, actuellement en troisième année d’apprentissage de commerce pour l’obtention du CFC santésuisse.

KV Lehrnende am Arbeitsplatz

Lea, quels étaient tes rêves professionnels quand tu étais plus jeune?

Je voulais d’abord devenir enseignante, puis avocate ou encore éducatrice de la petite enfance. La médecine m’intéressait aussi.

Quand le moment est venu de te décider, qu’est-ce qui t’a guidée et comment as-tu fait pour t’informer?

J’ai fait beaucoup de stages d’observation dans différents domaines qui m’intéressaient: médecine, professions commerciales, jardin d'enfants. Tout m’a plu. J’ai alors réfléchi à ce que je préférais faire tous les jours: un apprentissage d’employée de commerce est un bon début. Je ferai peut-être des études après.

Comment as-tu su qu’il était possible de se former chez CONCORDIA?

Je me suis demandé dans quel secteur j’aimerais travailler. L’hôtellerie ne m’attirait pas du tout et le domaine de l’administration et des services me paraissait ennuyeux. En surfant sur Internet, je suis tombée sur CONCORDIA. 

Pourquoi as-tu choisi CONCORDIA?

Un copain d’école qui a fait son apprentissage ici m’a raconté son expérience. J’ai tout de suite eu une très bonne impression de CONCORDIA. Et j’ai bien aimé son site Internet. L’entreprise m’a paru accueillante et digne de confiance. Mon impression s’est confirmée lors de l’entretien.

Qu’est-ce qui t’a surprise dans le travail?

On dit souvent que l’apprentissage d’employé·e de commerce est facile. Pourtant, je trouve que c’est très dur à l’école, surtout au début. C’est sûrement partout pareil. Je n’aurais pas pensé faire autant d'expériences différentes; et ça, je le sais, ce n’est pas le cas partout. Mais, on élargit progressivement nos connaissances et on devient aussi plus mature. Et je trouve super que tout le monde se tutoie dans l’entreprise.

Qu’est-ce qui te plaît en particulier dans cet apprentissage?

La variété des activités et le contact avec les collègues de travail, mais aussi les relations avec la clientèle. 

Y a-t-il quelque chose que tu aurais voulu savoir avant de commencer ton apprentissage et que tu aimerais transmettre?

C’est important de se donner à fond dès le début et de se mettre au travail suffisamment tôt. Autrement, tout se passe comme je l’attendais, même si je ne pensais pas qu’il y avait autant de services différents.

Comment trouves-tu l’équipe et l’ambiance?

C’est différent d’une équipe à l’autre. On ne peut pas généraliser. Dans certaines équipes, je me suis sentie très à l’aise et je me suis bien acclimatée. On s’est aussi vu·e·s en dehors du travail, ce qui n’était pas le cas avec d’autres équipes. 

Qu’est-ce que tu apprécies chez CONCORDIA en sa qualité d’employeur?

L’entreprise soutient ses employé·e·s et leur propose des formations continues. On ne ferme pas les yeux sur les problèmes, mais on essaie de les régler et de trouver rapidement une bonne solution. J’apprécie aussi l’horaire de travail flexible.

Quels conseils aimerais-tu donner à de futur·e·s apprenti·e·s?

Faites beaucoup de journées d’initiation avant de vous décider. Réfléchissez bien à la profession que vous souhaitez exercer et ne vous jetez pas sur la première opportunité venue. L’apprentissage dure trois ans! Si vous choisissez quelque chose qui ne vous plaît pas, ce sera difficile pour tout le monde: pour vous et vos collègues de travail. Au début, on est souvent réservé·e, alors qu’il n’y a aucune raison à cela. Mettez votre timidité de côté, ayez l'esprit ouvert vis-à-vis des nouvelles personnes que vous rencontrez, de votre nouvel environnement et de vos nouvelles tâches.

Comment imagines-tu ton futur professionnel?

CONCORDIA propose de passer une année à Lausanne. Je vais réfléchir à cette opportunité. Ensuite, je pourrais imaginer passer la maturité professionnelle II.

Apprentissage d’employé·e de commerce, stages et emplois chez CONCORDIA

Stages chez CONCORDIA

Emplois chez CONCORDIA

Plus d’informations sur l’apprentissage d’employé·e de commerce et sur les profils E et M