La santé est la somme de toutes les pièces du puzzle.

Le gros intestin, un trieur de déchets

Der Dickdarm

Situé autour de l’intestin grêle, le gros intestin a pour fonction de dégrader les résidus alimentaires non digérables à l’aide de bactéries lors de processus de fermentation et de décomposition et de les éliminer de l’organisme. Il assure également la réabsorption de l’eau et des sels minéraux afin de réapprovisionner les cellules et les tissus.  

Le tube digestif abrite des billions de micro-organismes, principalement des bactéries, qui stimulent la digestion, repoussent les agents pathogènes et synthétisent des vitamines. Ces micro-organismes sont surtout situés dans le gros intestin et constituent ce que l’on appelle le microbiote intestinal ou la flore intestinale. 

Nos conseils nutritionnels pour un microbiote intestinal en pleine santé:

  • Le yogourt, le kéfir, le séré, le fromage, le vinaigre de cidre et la choucroute – pour ne citer que quelques exemples – permettent de maintenir naturellement l’équilibre de la flore intestinale. Ces aliments sont des sources de probiotiques, de bonnes bactéries qui ont des effets bénéfiques sur les intestins et participent à la reconstitution du microbiote.
  • Quant aux prébiotiques, des fibres végétales, ils servent de nourriture aux probiotiques. Ils sont présents dans les céréales complètes, les pommes, les bananes, les asperges, les brocolis, les artichauts et les graines de lin. Leur consommation doit cependant rester modérée, car ils peuvent causer des ballonnements et des maux de ventre.

Source: Faller, A. (2016), Der Körper des Menschen, Georg Thieme Verlag KG, 17. überarbeitete Auflage.