Familie mit orangem Ball

Plus de CHF 170 millions pour nos assuré·es

CONCORDIA est plus qu’un simple assureur: quand elle en a la possibilité, elle partage les fruits de son succès avec ses assuré·es. Ainsi, pour la seule année 2019, elle leur redistribuera un montant supérieur à CHF 170 millions.

L’assureur-maladie CONCORDIA, organisé sous la forme d’une association à but non lucratif, partage sa réussite avec ses assuré·es à chaque fois que cela est possible. Dans le cadre de cette démarche, deux possibilités s’offrent à elle:

  • effectuer un versement unique en faveur des assuré·es pour compenser les primes perçues en trop,
  • redistribuer une partie des réserves à l’ensemble des assuré·es qui disposent de l’assurance de base en déduisant un montant de leur prime mensuelle, à condition que l’assureur-maladie jouisse d’une excellente santé financière et dispose de réserves suffisantes.

L’une ou l’autre possibilité doivent être approuvées par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

 

Recettes de primes supérieures aux coûts de la santé: compensation unique des primes

L’année 2018 a réservé une surprise des plus réjouissantes à CONCORDIA: les coûts ont reculé d’environ 2 % dans l’assurance obligatoire des soins (assurance de base), ce qui a donné lieu, dans certains cantons, à des recettes de primes nettement supérieures aux dépenses. CONCORDIA a ainsi enregistré un excédent de produits, qu’elle a décidé de reverser en 2019 à ses assuré·es sous la forme d’une compensation unique des primes, réaffirmant de la sorte son statut d’association à but non lucratif.

Selon leur canton de résidence, les personnes assurées dans l’assurance de base verront ainsi leur compte crédité en automne d’une somme comprise entre CHF 50 et CHF 600, l’excédent de primes ayant varié d’un canton à l’autre.

 

Qui bénéficiera de cette compensation unique des primes?

L’ensemble des personnes assurées qui, au 31 décembre 2018, étaient couvertes par l’assurance de base chez CONCORDIA et résidaient dans l’un des cantons où les recettes de primes ont nettement dépassé les dépenses bénéficieront de ce versement. L’OFSP doit encore approuver cette démarche.

L’excédent de primes réalisé en 2018 a concerné 22 cantons. Dans les cantons de Glaris, de Neuchâtel, du Valais et de Vaud, les dépenses ont été supérieures ou quasi égales aux recettes de primes. Les personnes assurées de ces cantons ne percevront donc pas de versement unique. Elles bénéficient en revanche du versement volontaire tiré des réserves d’un montant total de CHF 55 millions en 2019, comme toutes les autres personnes assurées.