Un succès qui ne se dément pas depuis 1914

L’histoire de CONCORDIA

CONCORDIA compte parmi les plus anciens assureurs-maladie et accidents de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein. Depuis sa fondation, cette «caisse-maladie» est restée fidèle à son rôle d’ambassadrice des assurés.

Née en 1914 de l’Union des caisses maladie de l’Association populaire catholique suisse, CONCORDIA a tout d’abord exercé son activité à Zoug. Elle s’est déplacée à Lucerne en 1919, où elle a son siège principal encore aujourd'hui. À l’époque de sa fondation, les œuvres sociales et les assurances aidaient à préserver les gens de la misère, même si elles n’offraient pas des prestations de la même ampleur que celles d’aujourd’hui.

Des défis relevés dans une optique de continuité

Au cours de son histoire qui s’étend sur plus d’un siècle, CONCORDIA a fait face à bien des tourmentes: guerres, épidémies de grippe, révisions législatives drastiques et bien d’autres. Elle a dû apprendre à combler, et à financer, les attentes croissantes de ses clients et de l’État. Aujourd’hui encore, cela s’accompagne de défis majeurs.

Une association qui appartient aux assurés

CONCORDIA est juridiquement une association à but non lucratif depuis sa fondation. En plus de cent ans d’existence, elle est devenue une des entreprises leaders sur le marché de la santé, son nombre d’assurés n’ayant cessé de croître avec le temps:

1914         7’005 assurés

1939         90’486 assurés

1964         293’030 assurés

1989         482’358 assurés

2016         601'000 assurés dans l’assurance de base

Une assise financière stable, des compétences globales et une politique d’entreprise posée, tels sont les traits distinctifs de CONCORDIA. Fidèle à ses principes, elle restera à l’avenir ce partenaire fiable, conscient de ses responsabilités et axé sur le service à la clientèle sur lequel ses assurés pourront continuer à compter.