Knabe liest Buch
PROFONDÉMENT TOUCHÉ   

Allergie de contact

Vous avez des poussées d’eczéma à répétition? Il s’agit peut-être d’une réaction allergique. Apprenez les gestes qui soulagent et découvrez comment votre médecin peut déterminer l’allergène responsable de votre réaction grâce à différents tests tels que le test épicutané.

À son apparition, vous ne saviez pas vraiment d’où provenait cette éruption cutanée qui vous démange au niveau du cou et des poignets. Après un certain temps, vous finissez par identifier le coupable: cela doit être dû à votre nouveau parfum. Vous vous souvenez avoir déjà eu affaire à ce type d’éruption cutanée en portant un bracelet. Depuis, vous devez être prudent en matière de bijoux. 

Le responsable de l’eczéma de contact est souvent le nickel contenu dans les bijoux, mais aussi dans les crèmes et les parfums. De minuscules particules qui traversent la surface de la peau entraînent la réaction du système immunitaire à cette substance. Au début, la réaction est plutôt minime ; puis elle devient de plus en plus violente avec des rougeurs cutanées, des démangeaisons et parfois même la formation de cloques. Le nickel n’est toutefois pas le seul responsable. En principe, toute substance (p. ex. le latex, les parfums, les agents de conservation) est susceptible de provoquer une réaction allergique cutanée. Il n’est pas toujours possible d’éviter les coupables: si vous devez porter des gants en latex dans le cadre de votre travail, cela peut se révéler difficile. Il existe certes de plus en plus de produits sans latex, mais ces derniers peuvent également provoquer des réactions dites « croisées », ce qui signifie que votre peau réagit aussi au contact avec d’autres substances. Les réactions ne sont certes pas aussi violentes, mais suffisamment fortes pour vous empêcher de travailler de manière détendue. Parfois, la seule solution est de changer de travail. 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

En cas d’eczéma (éruptions cutanées inflammatoires), des enveloppes froides imbibées de thé noir peuvent accélérer la guérison. En toute logique lors d’une allergie de contact: si vous ne devez pas manipuler les substances allergènes pour des raisons professionnelles, vous devriez simplement éviter les produits qui les contiennent. Cela n’est pas toujours possible au travail: dans ce contexte, le port de gants, p. ex., peut se révéler utile. Ceux-ci peuvent toutefois à leur tour provoquer une allergie chez certaines personnes. Nous avons déjà cité plus haut l’exemple des gants en latex. Si la peau n’est que peu affectée, l’utilisation de pommades de protection cutanée peut également être utile, les crèmes hydratantes pour la peau offrant la meilleure protection. Si, malgré la mise en place des mesures de protection appropriées, vous souffrez constamment de problèmes cutanés en raison de votre travail et qu’une mutation interne n’est pas envisageable, une reconversion professionnelle est inévitable. Les associations professionnelles sont légalement tenues de vous aider dans vos démarches. Certaines le font pour de vrai. Les reconversions liées aux allergies sont particulièrement fréquentes chez les infirmiers, les maçons et les coiffeurs, qui sont fréquemment en contact avec des substances allergènes.

Si vous connaissez les substances auxquelles vous êtes allergique, vous devriez les éviter. Vous trouverez des informations sur les ingrédients des aliments et composants des objets usuels sur www.blv.admin.ch.

Kontaktallergie Urticaire: une réaction d’hypersensibilité allergique sévère

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Votre médecin tentera de déterminer la substance responsable de l’allergie au moyen d’un questionnaire complet. Avez-vous récemment utilisé un nouveau parfum, un nouveau gel douche ou détergeant? Portez-vous de nouveaux bijoux ou avez-vous des symptômes uniquement pendant la semaine?  Il est également important d’informer le médecin de toute allergie éventuelle connue parmi les membres de votre famille. Il pourra ainsi limiter le spectre des sources allergènes potentielles. 

Afin d’identifier l’allergène, un test d’allergie ou, encore plus précis, un test épicutané (voir encadré), est souvent réalisé.

Si une violente éruption cutanée est apparue à la suite d’un contact avec la substance, il peut être utile de vous faire prescrire une crème à base de cortisone par votre médecin. Parfois, dans les cas les plus prononcés, la prise de comprimés de cortisone sur plusieurs jours peut être nécessaire.

Test d’allergie

Comment ça marche? Si vous soupçonnez une allergie de contact, le test épicutané peut vous aider. Des pansements imprégnés des substances suspectes sont alors collés sur votre dos pendant un ou deux jours. Au retrait des pansements, la réaction cutanée est analysée, puis l’action est répétée un jour plus tard. 

Le résultat: si vous êtes allergique à une substance, la zone testée développe un petit eczéma et démange. 

Attention: pendant un tel test, évitez d’aller nager, de travailler d’arrache-pied et d’aller au sauna, car cela pourrait fausser les résultats. Les solariums sont également proscrits.