Knabe liest Buch
LA MÉNAGERIE INTESTINALE    

Vers

Des démangeaisons au niveau de l’anus? Un coup d'œil dans la cuvette des toilettes, le petit pot ou les couches de bébé suffit: il s'agit de vers intestinaux. Ayez les bons réflexes et découvrez quand il est nécessaire de consulter votre médecin.

Rien que d’y penser, beaucoup ont les poils qui se dressent. Pour la plupart des gens, les vers sont dégoûtants. Pourtant, les nématodes ou les oxyures sont assez fréquents chez les enfants. Ces derniers fourrent tout et n’importe quoi dans leur bouche, et il peut arriver qu’un œuf de ver y passe. L’éclosion se produit alors rapidement. Les oxyures femelles pondent leurs œufs à proximité de l’anus durant la nuit. Votre chérubin commence alors à gratter la zone affectée qui le démange, et les œufs se propagent davantage. Les vers sont reconnaissables à l’œil nu (les oxyures ressemblent à des fils de couture blancs, d’où leur autre nom: filaires) et les symptômes sont sans ambigüité. Les démangeaisons et un coup d’œil dans la couche ou dans le pot suffisent à confirmer les soupçons. La probabilité que les autres membres de la famille soient infectés est élevée: les vers sont collants, extrêmement résistants et peuvent survivre longtemps en dehors de l’organisme.
 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

L’hygiène est la priorité pour éviter toute nouvelle infection. Voici ce dont vous devriez tenir compte afin d’éviter une infection ou une propagation:

1    Laver minutieusement les mains avec de l’eau et du savon après chaque passage aux toilettes.

2    Changer tous les jours les sous-vêtements et les draps.

3    Laver les sous-vêtements et les draps si possible à 60°C, voire à 90°C.

4    Observer les selles: constatez-vous la présence de nématodes blancs?

   Couper les ongles aussi courts que possible, les nématodes y restent accrochés.

6    Brosser les ongles avec une brosse à ongles.

   Nettoyer les fesses avec un gant de toilette après les selles (ne l’utiliser qu’une seule fois!)

8    Porter un caleçon moulant durant la nuit pour éviter que les vers n’atterrissent dans le lit.

9    Envisager le fait que d’autres membres de la famille pourraient être infectés et éventuellement les traiter.

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Le diagnostic est généralement facile à établir. En cas de doute, une bande adhésive placée au niveau de l’anus permet d’élucider la question. Les œufs des vers y restent collés et le médecin peut alors les reconnaître au microscope. Une fois le diagnostic posé, le médecin prescrira un vermifuge généralement bien toléré et qui ne doit être pris que quelques jours. Il est également possible que ce dernier recommande de traiter tous les membres de la famille. Cela est particulièrement approprié lorsque la personne touchée ne dort pas seule. Dans la période qui suit, veillez à ne pas vous faire contaminer à nouveau. 

Un autre ver

En Suisse, une infection par le ténia du bœuf et du porc est improbable en raison des normes d’hygiène élevées. Ces vers peuvent toutefois être ramenés en tant que « souvenirs de vacances ». Lorsque vous voyagez, ne consommez aucun aliment à l’origine douteuse, particulièrement la viande crue. 

Même si cela reste rare, il est possible de se faire infecter par le ténia du renard en Suisse. L’infection se produit par l’intermédiaire des œufs de vers présents dans les excréments. Dans la plupart des cas cependant, les œufs ne sont pas transmis directement mais sont introduits par des animaux domestiques ayant été en contact avec les excréments de renard. Les œufs accrochés aux poils peuvent alors être ramassés par les humains. On ignore si les aliments (baies des bois) contenant des œufs de vers jouent un rôle dans la transmission.

Une fois les œufs ramassés par les humains, une larve éclot dans les intestins puis s’infiltre à travers la paroi intestinale pour atteindre les organes internes comme le foie et les poumons (échinococcose) et y causer de graves symptômes. L’échinococcose est une maladie grave et potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée.

En cas de suspicion d’une échinococcose, le diagnostic peut être établi au moyen d’une échographie et d’une analyse sanguine. 

En fonction du stade de la maladie, l’échinococcose sera traitée par intervention chirurgicale et/ou la prise d’un anthelminthique (vermifuge). 

Dans de rares cas, le ténia du renard infecte également les chiens et les chats qui excrètent les œufs infectieux. La vermifugation régulière des animaux domestiques ne protège pas uniquement du ténia du renard.