Junge liest ein Buch.

Les allergies croisées: un cas pour concordiaMed 

Peu après s’être délectée d’une délicieuse tarte aux pommes maison, Madame B. commence à sentir des démangeaisons dans la bouche et une sensation de brûlure sur la langue. Le cas sur lequel se penche concordiaMed aujourd’hui concerne les allergies croisées. Vous avez, vous aussi, une question d’ordre médical? Les spécialistes de concordiaMed se tiennent à votre disposition 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Dans cette série d’articles, nous vous présentons des cas concrets traités par concordiaMed.

Une femme éternue dans un mouchoir. Elle est allergique au pollen. Les allergies polliniques peuvent s’accompagner de ce que l’on appelle des allergies croisées.

Madame B., 32 ans, appelle concordiaMed un dimanche après-midi: Depuis une heure environ, j’ai des démangeaisons dans la bouche et la langue qui brûle. Je me demande si je ne suis pas en train de faire une réaction allergique.

Conseillère de concordiaMed: Avez-vous mangé quelque chose avant de ressentir les premières démangeaisons? 

Madame B.: Oui, ma voisine m’a offert des pommes de son jardin et j’en ai mangé une. Je ne mange autrement jamais de pommes.

Conseillère: Votre langue est-elle enflée? Ou peut-être vos lèvres ou votre visage?

Madame B.: Non, tout est normal.

Conseillère: Constatez-vous une éruption cutanée?

Madame B.: Non, ma peau est normale aussi.

Conseillère: Avez-vous souffert ou souffrez-vous de détresse respiratoire?

Madame B.: Non, aucune.

Conseillère: Avez-vous actuellement, ou avez-vous eu, des allergies quelles qu’elles soient?

Madame B.: Effectivement, quand j’étais enfant et adolescente, j’avais toujours des problèmes au printemps, le nez qui coulait et les yeux qui piquaient. Aujourd’hui, ça va un peu mieux. J’avais à l’époque fait un test qui avait révélé que j’étais surtout allergique aux pollens de noisetier, d’aulne et de bouleau. Depuis , j’utilise parfois au printemps un spray nasal décongestionnant et il m’arrive de prendre des comprimés antihistaminiques prescrits par mon médecin si je me sens vraiment mal. Jusqu’à présent, je n’ai jamais eu aucun problème avec la nourriture. 

Conseillère: Vous m’avez dit que vous ne mangez généralement pas de pommes. Pourquoi donc?

Madame B.: Je ne sais pas vraiment... Même quand j’étais enfant, ma mère ne me donnait jamais de pommes. Il faudrait que je lui demande pourquoi.

Conseillère: D’après ce que vous me décrivez, il pourrait bel et bien s’agir d’une réaction allergique et, pour être précise, d’une allergie croisée. Il peut arriver que le système immunitaire réagisse à des protéines contenues dans certains aliments dont la structure ressemble à celle des allergènes du pollen. C’est le cas des pommes par exemple. Vos symptômes n’ont toutefois rien d’alarmant à première vue. Ils indiquent une réaction légère. Prenez un antihistaminique et regardez comment votre état évolue. Les démangeaisons et la sensation de brûlure devraient diminuer en quelques heures. En cas d’aggravation ou d’apparition d’autres symptômes, de nausées ou de vomissements par exemple, reprenez contact avec nous.

Madame B.: Auriez-vous d’autres recommandations?

Conseillère: Pour le moment, évitez de manger des pommes et prenez rendez-vous chez votre médecin pour ces prochains jours. Il pourra déterminer s’il s’agit réellement d’une allergie croisée et vous suggérer l’un ou l’autre traitement, éventuellement vous conseiller une désensibilisation. Il vous expliquera que faire concrètement en cas de nouvelle réaction. Peut-être que vous devrez aussi vous procurer un set d’urgence et ainsi être équipée pour faire face à une éventuelle réaction allergique sévère.

Madame B.: Merci pour vos bons conseils!

 

Comment se produit une réaction allergique?

On parle d’allergie lorsque notre système immunitaire réagit de façon excessive à des substances en réalité inoffensives. Il s’agit généralement de protéines, provenant par exemple du pollen, des animaux, des acariens ou autres, qui sont cataloguées comme dangereuses. L’organisme, pour faire face à ces substances supposées nocives, libère un médiateur appelé histamine qui provoque une réaction pouvant se traduire par des démangeaisons sur la peau ou une irritation des yeux, un écoulement nasal, des éternuements, un rétrécissement des voies respiratoires... Les allergies et leurs symptômes peuvent évoluer au cours d’une vie. Un rhume des foins peut ainsi se transformer en asthme. C’est ce que l’on appelle un «changement d’étage».

 

Comment les allergies croisées se développent-elles? 

Environ 70 % des personnes allergiques au pollen souffrent de ce que l’on appelle les allergies croisées (ou réactions croisées) et réagissent à certains aliments présentant une structure protéique similaire à celle du pollen, que le système immunitaire n’arrive pas à différencier. Les troubles résultant d’une allergie croisée, bien que désagréables, sont bénins la plupart du temps. Il s’agira surtout de démangeaisons, de rougeurs, de légères inflammations de la bouche et de la gorge.

Parmi les allergies croisées les mieux connues:

  • Allergie: Pollen de bouleau 
    Réactions croisées possibles: Fruits é pépins ou à noayaux (pommes, poires, etc.), fruits à coque
  • Allergie: Pollen d’armoise
    Réactions croisées possibles: Céleri, carottes, fenouil, persil, poivre, etc.
  • Allergie: Acariens présents dans la poussière domestique
    Réactions croisées possibles: Fruits de mer, homard, escargots
  • Allergie: Latex
    Réactions croisées possibles: Avocats, kiwis, bananes, châtaignes
  • Allergie: Plumes d’oiseaux
    Réactions croisées possibles: Œufs de poule

 

Traiter les allergies avec des médicaments

Les antihistaminiques sont des médicaments qui se lient aux récepteurs d’histamine, empêchant l’histamine libérée dans l’organisme de s’y fixer. Ainsi, la réaction chimique à l’intérieur des cellules ne peut avoir lieu. Les antihistaminiques existent sous plusieurs formes galéniques: en solution liquide ou en comprimés ou, pour une application locale, sous forme de gouttes pour les yeux ou de spray nasal. Pour en savoir plus sur d’éventuels effets secondaires (par exemple, la somnolence), veuillez vous référer à la notice d’emballage et demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien·ne.

 

Traiter les allergies par une désensibilisation

Une désensibilisation, ou hyposensibilisation, est une thérapie à long terme qui s’attaque aux causes mêmes de l’allergie. Ce traitement ne convient pas à toutes les allergies. Il est surtout administré en cas d’allergies au pollen et aux acariens de la poussière domestique, éventuellement en cas de réaction aux animaux et aux moisissures et il est fortement recommandé en cas d’allergie au venin d’abeilles ou de guêpes, car les piqûres de ces hyménoptères peuvent être fatales.

Le principe d’une désensibilisation est d’habituer progressivement le corps aux protéines considérées comme nocives pour lui permettre d’édifier sa propre protection immunologique. L’allergène en question est administré au patient ou à la patiente par voie sous-cutanée ou sublinguale à une concentration d’abord faible, puis plus forte. La désensibilisation peut permettre d’atténuer les troubles liés aux allergies, voire de s’en débarrasser.

Pour savoir quelles thérapies sont les plus indiquées dans votre cas, demandez conseil à votre médecin.

 

Les allergies les plus courantes

En Europe, l’allergie pollinique est l’affection allergique la plus répandue. Elle est provoquée par le pollen d’arbres, de graminées, mais aussi d’herbes.

Pour ce qui est des allergies aux poils d’animaux, ceux des chevaux, chats, chiens et rongeurs figurent en tête de liste. Avant d’adopter un animal domestique, il est important de se poser les bonnes questions, car nous nous entichons rapidement de nos compagnons à quatre pattes et nous en séparer devient alors un crève-cœur.

Les dermatites de contact allergiques sont des réactions allergiques apparaissant à la suite du contact de l’allergène avec la peau. Parmi les déclencheurs que l’on retrouve le plus souvent, citons le nickel, certains parfums et le latex. Sur la peau apparaissent alors des rougeurs, des éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons, voire des réactions inflammatoires (eczéma).

 

Vous avez des questions sur d’autres sujets médicaux?

concordiaMed est le service de conseils en santé de CONCORDIA disponible 24 heures sur 24. Des professionnels qualifiés répondent par téléphone à vos questions et vous conseillent sur tout ce qui touche à la maladie, aux suites d’accident, à la prévention et à la maternité. concordiaMed intervient également en cas d’urgence à l’étranger. Cette prestation est gratuite pour les assurés de CONCORDIA.