Un garçon est assis sur une pierre et lit un livre.

Piqûre de tique en hiver: un cas pour concordiaMed

Les tiques, ces acariens parasites, peuvent-elles aussi nous piquer en hiver? C’est la question sur laquelle se penche aujourd’hui le service téléphonique de conseils en santé concordiaMed. Dans cette série d’articles, nous vous présentons des cas concrets traités par concordiaMed. Vous avez, vous aussi, une question d’ordre médical? Les spécialistes de concordiaMed sont à votre disposition 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. 

Un grand-père et son petit-fils jouent dans les feuilles mortes d’une forêt. Quand l’hiver est doux, il existe un risque de se faire piquer par une tique. Monsieur B. appelle concordiaMed un samedi soir de janvier: Je viens de remarquer que j’ai une plaque ronde dans le bas du dos. Elle ne me fait pas mal et ne me démange pas non plus. Elle fait environ 6 cm de diamètre. La rougeur est plus intense au centre et sur le bord. Quand j’ai été piqué par une tique il y a quelques années, j’ai eu la même réaction. Mais c’était en été. Les tiques ne peuvent pas nous piquer en hiver, n’est-ce pas? En tout cas, je n’en ai pas trouvé sur moi.

Conseillère de concordiaMed: Si, les tiques peuvent malheureusement être actives en hiver aussi. Quand les températures sont douces, il n’est pas inhabituel de se faire piquer. Avez-vous de la fièvre ou des maux de tête?

Monsieur B.: Non, je me sens en forme.

Conseillère: C’est déjà une bonne chose. Comme la description de votre plaque fait effectivement penser à la piqûre d’une tique, je vous recommande d’aller chez votre médecin lundi afin qu’elle puisse être examinée de plus près.

Monsieur B.: Quand j’avais été piqué par une tique, mon médecin de famille m’avait tout de suite prescrit des antibiotiques. Est-ce que je ne ferais pas mieux d’aller maintenant aux urgences pour qu’on me prescrive le médicament?

Conseillère: Non, ce n’est pas nécessaire. Les bactéries de type Borrelia, qui peuvent être transmises par la morsure d’une tique infectée, se divisent très lentement par rapport à d’autres bactéries. Donc pas de risque si vous ne commencez le traitement que lundi, à condition que votre médecin confirme bien évidemment qu’il s’agit d’une piqûre de tique.

Monsieur B.: Merci beaucoup pour vos conseils.

 

Quand les tiques nous guettent aussi en hiver

Particulièrement redoutables au printemps et à l’automne, les tiques n’en restent pas moins actives durant l’hiver. Par temps glacial, elles recherchent un endroit chaud et humide pour se protéger du froid, comme sous une couche de feuilles ou d’aiguilles, dans les tanières de renards, les trous de souris ou de taupes.

Lorsque les températures s’élèvent à au moins cinq à sept degrés en moyenne pendant plusieurs jours d’affilée, les tiques repartent à l’attaque. Elles grimpent alors sur un brin d’herbe ou sur une branche tombée au sol pour guetter leur futur hôte. Il existe donc aussi un certain risque de se faire piquer par une tique à cette période de l’année, notamment quand vous ramassez les feuilles mortes ou que vous vous asseyez à même le sol en forêt.

Si l’on parle couramment de morsure de tique, il s’agit plutôt, d’un point de vue scientifique, d’une piqûre. Ces acariens se fixent à la peau de leur victime et se gorgent de son sang grâce à leur appareil buccal appelé rostre. Si vous avez été piqué·e par une tique, retirez-la sans attendre. 

 

Vous avez des questions sur d’autres sujets médicaux?

 
concordiaMed est le service de conseils en santé de CONCORDIA disponible 24 heures sur 24. Des spécialistes qualifié·e·s répondent par téléphone à vos questions et vous conseillent sur tout ce qui touche à la maladie, aux suites d’accident, à la prévention et à la maternité. concordiaMed intervient également en cas d’urgence à l’étranger. Les conseils sont gratuits pour les assuré·e·s de CONCORDIA.