Knabe liest Buch
INFLAMMATION INTESTINALE    

Diverticulite

Vous éprouvez des douleurs au côté gauche du bas-ventre. Par ailleurs, vous avez la diarrhée, de la fièvre et souffrez de ballonnements: il s’agit peut-être d’une inflammation du gros intestin ou côlon. Apprenez à prévenir une diverticulite et découvrez les approches thérapeutiques que votre médecin peut vous proposer.

La diverticulite ne se manifeste qu’à un âge avancé. Elle touche moins de 10 % des individus de moins de 40 ans contre 50 à 60 % des individus de plus de 70 ans. Cela s’explique par la faiblesse croissante du tissu conjonctif. La paroi intestinale se retourne et forme des diverticules. Dans les cas les plus sévères, l’ensemble de l’abdomen est douloureux. Des crampes, des diarrhées partiellement ensanglantées ou une constipation peuvent survenir. La plupart des personnes âgées ont des diverticules sans le savoir. Ce n’est que lorsque des composants alimentaires non digérés (p. ex. graines) se fixent aux diverticules et provoquent leur inflammation qu’une diverticulite se développe. Dans le pire des cas, les diverticules enflammés peuvent éclater, entraînant ainsi la propagation de l’inflammation dans l’ensemble de la cavité abdominale.
 

SYMPTÔMES

Des douleurs soudaines du côté gauche du bas-ventre, de la diarrhée, de la fièvre, des ballonnements et une sensation de malaise général peuvent être le signe d’une inflammation des diverticules dans le gros intestin, soit une diverticulite.
 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Si les symptômes susmentionnés se manifestent, consultez votre médecin. La diverticulite ne peut être traitée qu’avec des antibiotiques. Vous ne pouvez rien faire vous-même.

Prévention:

1. Consommez cinq portions de fruits et légumes par jour.

2. Si aucune insuffisance cardiaque ne vous a été diagnostiquée, buvez au moins deux litres par jour.

3. Consommez une grande quantité de fibres alimentaires. Attention: évitez autant que possible les grains entiers.

4. Diminuez votre consommation de viande. 

5. Pratiquez une activité physique régulière (faites idéalement 10 000 pas par jour).

 


 

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Si vous avez une diverticulite, le médecin vous prescrira probablement des antibiotiques. La zone enflammée peut être refroidie de l’extérieur. Un régime faible en fibres et un apport hydrique suffisant sont recommandés jusqu’à la guérison. Le médecin pourra évaluer l’étendue de l’inflammation au moyen d’un examen sanguin et d’une échographie. Dans le cas (rare) d’une perforation intestinale, allez immédiatement à l’hôpital. Si vos diverticules deviennent régulièrement le siège d’une inflammation, il peut être envisagé de retirer la partie de l’intestin touchée par voie chirurgicale.