Knabe liest Buch
UNE INFECTION VIRALE DOULOUREUSE    

Herpès zoster (zona)

Des rougeurs douloureuses apparaissent sur votre peau et se transforment ensuite en cloques: il s'agit d'un zona (herpès zostérien). Ayez les bons réflexes et découvrez pourquoi il est nécessaire de consulter votre médecin.

Vous vous sentez mal dans votre peau, assommé et mou. Vous ressentez également des douleurs sourdes dans le côté gauche de votre poitrine: vous espérez qu’il ne s’agit pas d’un infarctus du myocarde. L’ECG réalisé chez votre médecin ne révèle heureusement aucun infarctus du myocarde et les vésicules apparaissant quelques jours plus tard confirment la suspicion du zona.

Malgré la dénomination commune d’« herpès », l’herpès zoster n’a rien à voir avec l’herpès labial. Le zona est déclenché par les virus de la varicelle qui survivent dans les ganglions nerveux. Les vésicules constituent le seul point commun des deux types d’herpès. 

SYMPTÔMES

Les virus sont habituellement calmes dans les terminaisons nerveuses: le système immunitaire veille à ce que ces derniers ne se multiplient et ne se propagent pas. Cependant, si vos défenses immunitaires sont affaiblies parce que vous êtes stressé, que vous devez prendre des médicaments puissants (p. ex. des immunosuppresseurs), que vous souffrez d’une maladie chronique, que vous avez un cancer ou une déficience immunitaire comme le sida, les virus peuvent redevenir actifs et provoquer le zona. Les terminaisons nerveuses s’enflamment et vous ressentez de fortes douleurs. Les virus se déplacent le long des voies nerveuses pour rejoindre la peau: pour commencer, de petites taches rouges se forment, puis se transforment en vésicules remplies de liquide. Le liquide situé dans ces vésicules est extrêmement contagieux. Les vésicules se propagent en forme de ceinture et se limitent donc à une zone cutanée. 

En Suisse, près de 17 000 personnes en sont atteintes chaque année, en général des personnes âgées ou affaiblies par une maladie. Un zoster peut toutefois se déclencher à tous les âges. Il apparaît le plus souvent au niveau du torse mais peut aussi se développer n’importe où sur le corps: la gorge, l’oreille interne ou l’œil. Redoutée mais plutôt rare, l’infection de la conjonctive et de la cornée de l’œil peut même dans certains cas conduire à la cécité. 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

En dehors du fait que vous devriez prendre soin de votre santé, il n’existe aucune recommandation spéciale pour la prévention du zona. Les virus survivent dans les ganglions et saisissent la moindre opportunité de se multiplier. 

Depuis 2013, un vaccin pour éviter l’émergence du zona est disponible pour les personnes de plus de 50 ans. Des études ont démontré que ce vaccin diminue de moitié la probabilité de contracter un zona. De plus, en cas d’attaque du virus, les personnes vaccinées souffriraient nettement moins souvent de la terrible névralgie post-zostérienne que les personnes non vaccinées. 

Aucune recommandation de vaccination contre l’herpès zoster n’a toutefois été émise par la Commission fédérale pour les vaccinations.

Avant toute vaccination, le risque individuel de maladie doit toujours être pris en compte. Étant donné que le vaccin n’est pas une prestation obligatoire des caisses-maladie, renseignez-vous impérativement auprès de votre caisse-maladie avant la vaccination.

Herpes zoster Zona: il se propage toujours le long des voies nerveuses, qui délimitent une zone cutanée spécifique en forme de ceinture.

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Toute infection par le virus du zoster comporte le risque de névralgie post-zostérienne:  les vésicules ont disparu, mais les douleurs persistent. En cas de zona, un traitement pour éviter la multiplication et la propagation des virus doit être débuté le plus tôt possible. 

Le diagnostic est pourtant souvent difficile à établir. D’autres causes peuvent être à l’origine de la douleur p. ex. au niveau de la poitrine. Il peut donc être nécessaire, dans un premier temps, d’envisager et d’écarter d’autres maladies éventuelles. Les douleurs dans la poitrine peuvent p. ex. être dues à des problèmes cardiaques, des problèmes au niveau de la colonne vertébrale ou un claquage survenu lors de la pratique d’un sport. Un zoster peut également indiquer une autre maladie. 

Une fois le diagnostic établi, votre médecin vous prescrira des comprimés pour éviter la multiplication du virus (antiviral) et pour soulager les douleurs. Des lotions peuvent être appliquées afin d’assécher les vésicules et d’accélérer légèrement la guérison de la peau.
 

Le vaccin contre la varicelle, efficace


La vaccination contre la varicelle durant l’enfance diminue les chances de développer un zona. Les personnes vaccinées contre la varicelle peuvent également contracter le zona, mais beaucoup plus rarement que les personnes non vaccinées. Cela est dû au fait que le vaccin est réalisé avec le virus (affaibli).