Knabe liest Buch
ROUGE ET CHAUD    

Érysipèle

Après une petite blessure, vous remarquez que votre peau est rouge et chaude quand vous la touchez: il s’agit peut-être d’un érysipèle. Apprenez les gestes qui soulagent et découvrez quand il est nécessaire de consulter votre médecin.

Hier encore, vous pensiez que la petite rougeur apparue au niveau de votre mollet disparaîtrait d’elle-même. Pourtant, aujourd’hui, votre mollet tout entier est rouge et chaud. Vous vous sentez affaibli et avez une température élevée. Ce qui commence souvent avec une petite blessure peut se développer rapidement en érysipèle. Une petite lésion cutanée (causée p. ex. par une mycose du pied ou un eczéma) permet aux bactéries de pénétrer dans les voies lymphatiques en passant par la peau et de s’y propager.

 

CONCORDIA Reiseapotheke

Gagnez l’une des cinq pharmacies de voyage CONCORDIA mises en jeu!

Participez à notre concours et avec un peu de chance, vous remporterez l’une des cinq pharmacies de voyage CONCORDIA mises en jeu. Nous vous souhaitons un agréable séjour!

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Refroidissez et surélevez votre mollet. Des compresses d’alcool peuvent également aider. L’ibuprofène peut aussi se révéler utile grâce à son effet anti-inflammatoire. Si vous avez un eczéma ou une mycose du pied, vous devriez les traiter de manière préventive afin d’empêcher les bactéries de pénétrer dans les voies lymphatiques.
 

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Consultez un médecin si l’érysipèle s’étale sur la peau. Cette infection ne peut être combattue qu’à l’aide d’un traitement antibiotique. La plupart du temps, un antibiotique en comprimé est suffisant. Si vous avez un érysipèle étendu, que vous êtes atteint d’autres maladies telles que le diabète ou que votre système immunitaire est affaibli, il peut être nécessaire de vous administrer l’antibiotique sous forme d’injection. Cela se déroule généralement à l’hôpital. Étant donné qu’une inflammation au niveau du mollet augmente le risque de thrombose, des injections vous sont administrées à titre préventif.

Les personnes âgées ayant déjà eu un érysipèle sont particulièrement sujettes à une rechute peu de temps après. Ceci est dû au fait que la porte d’entrée des bactéries, p. ex. une mycose des pieds, existe toujours. Il est donc très important de traiter convenablement les affections sous-jacentes afin de prévenir le risque de rechute. 

Si vous avez l’impression que l’érysipèle réapparaît, consultez votre médecin au plus vite afin de débuter rapidement le traitement et de limiter ainsi la propagation de l’infection. Par ailleurs: même si l’érysipèle paraît dangereux, il n’est pas contagieux.