Knabe liest Buch
QUELQUE CHOSE AU GENOU...    

Déchirure du ménisque

Vous ressentez des douleurs lancinantes au genou, éprouvez une sensation de craquement et de claquement dans l’articulation? Ce sont les symptômes caractéristiques d’une déchirure du ménisque. Apprenez les gestes qui soulagent et découvrez les différentes approches thérapeutiques que votre médecin peut adopter.

Une torsion de genou incontrôlée et voilà: votre genou enfle et vous fait mal. Quelque chose ne va pas. La déchirure du ménisque est l’une des lésions sportives les plus courantes. L’âge est toutefois le principal facteur de risque: les ménisques perdent de leur élasticité avec l’âge, se fissurent légèrement au fil du temps et sont ainsi susceptibles de se déchirer sans gros effort physique, par un seul faux mouvement. 

Même si l’on parle généralement « du ménisque »: chaque genou en a deux, le ménisque interne et externe. Le ménisque est une rondelle de cartilage élastique en forme de demi-lune qui se situe entre les surfaces articulaires du fémur et du tibia. Lorsque l’on bouge l’articulation du genou, les deux ménisques se déplacent également entre les surfaces articulaires. Ils assurent la stabilisation de l’articulation du genou et servent en même temps de tampon pour une répartition optimale de la pression entre les surfaces articulaires. 

Les lésions du ménisque apparaissent principalement entre 30 et 50 ans. Les hommes sont plus de deux fois plus souvent atteints de lésions méniscales que les femmes. On suppose que l’activité physique plus importante (sport, travail physique) des hommes est responsable de cette différence. Le ménisque interne est nettement plus souvent blessé que le ménisque externe.

SYMPTÔMES

La déchirure du ménisque se caractérise par des douleurs lancinantes, généralement à l’intérieur de l’articulation du genou, ainsi que par des bruits de craquement et de claquement dans le genou. Ces symptômes peuvent être accompagnés d’une tuméfaction du genou. De plus, le genou ne peut plus être plié complètement et cela génère souvent des douleurs. Monter des escaliers est particulièrement douloureux lors d’une déchirure du ménisque. Si la déchirure est apparue lors de la pratique d’un sport de contact, les ligaments internes et croisés sont eux aussi souvent blessés.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Si le genou est tuméfié, appliquez les règles RGCS (voir encadré) et ménagez-le. Même si, au début, vous pensez qu’une opération est indispensable, faites preuve d’un peu de patience. Vous ne pourrez toutefois pas échapper à une visite chez le médecin: consultez un orthopédiste ou un médecin du sport qui discutera avec vous des deux options (opération et traitement conservateur). Observez par vous-même l’évolution des symptômes au cours des six à huit semaines qui suivent. Si les douleurs persistent et que vos activités quotidiennes sont considérablement limitées, cela peut indiquer qu’une opération est judicieuse dans votre cas. Renforcez les muscles de vos jambes dès que vous pouvez reprendre l’entraînement. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’effectuer des mouvements contrôlés sur des appareils. 

En outre: à l’avenir, pratiquez plutôt un sport qui ménage les articulations comme le vélo ou la natation. Votre genou vous remerciera!

Déchirure du ménisque
Déchirure du ménisque: une petite fissure suffit à générer de fortes douleurs.

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Avant toute chose: toutes les déchirures du ménisque ne doivent pas forcément être opérées. Selon des découvertes récentes, il convient d’approcher chaque cas de manière très différenciée: les options thérapeutiques doivent être envisagées en fonction de l’âge, des douleurs, des limitations fonctionnelles et des contraintes au quotidien. Cela signifie qu’une personne jeune, sportive et très active aura davantage besoin d’être opérée qu’une personne de plus de 50 ans qui travaille dans un bureau, qui fait de temps en temps de la randonnée ou du vélo et qui n’a pas de douleur au quotidien. 

Cependant, pour pouvoir décider sereinement de la marche à suivre, la déchirure du ménisque doit être diagnostiquée par un médecin, qui effectuera pour cela quelques examens médicaux. L’ampleur des lésions est déterminée au moyen de l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Un éventuel traitement par arthroscopie (exploration du genou) pourra ensuite être envisagé. Cependant: ne sautez pas d’étapes, il vaut souvent la peine de patienter! La physiothérapie et, si nécessaire, un drainage lymphatique devraient toujours suivre une déchirure du ménisque. Ces mesures renforcent la musculature qui soutient le genou et permettent d’éviter d’autres lésions du cartilage.