Un garçon lit un livre.

L’opération de la cataracte: un cas pour concordiaMed

Monsieur B. est atteint de la cataracte et va prochainement se faire opérer. Après avoir consulté son ophtalmologue, il a encore des doutes sur de nombreux points. Doit-il choisir le laser comme technique opératoire? Quel est le type de lentilles le plus approprié pour lui?

Diagnostic de la cataracte : L'ophtalmologiste examine les yeux d'un homme. Aujourd’hui, concordiaMed, le service téléphonique de conseils en santé de CONCORDIA disponible 24 heures sur 24, se penche sur l’opération de la cataracte et son remboursement par l’assurance de base. Notre liste de contrôle pourra aider les personnes concernées à préparer leur discussion avec leur ophtalmologue. Vous avez, vous aussi, une question d’ordre médical? N’hésitez pas à faire appel à concordiaMed. 

Monsieur B., 73 ans, appelle concordiaMed un mardi après-midi: Je rentre d’une consultation avec mon ophtalmologue, qui va bientôt m’opérer de la cataracte. Je dois maintenant choisir une technique opératoire et des lentilles artificielles. Par ailleurs, j’ai appris que je devrai peut-être payer moi-même des frais très élevés. Pouvez-vous m’éclairer à ce sujet?
 
Conseillère de concordiaMed: Si l’opération se déroule selon la méthode standard, c’est-à-dire aux ultrasons, ses coûts seront couverts par l’assurance de base. Si vous optez pour le traitement au laser – qui est plus cher – vous devrez prendre en charge la différence.
 
Monsieur B.: Mon médecin m’a pourtant dit que le laser permet une découpe plus précise. Cette technique ne serait-elle donc pas plus efficace?
 
Conseillère: Non. Les deux techniques sont très bonnes et présentent un taux de complications très faible. Il existe à ce jour encore trop peu d’études pour pouvoir démontrer que la nouvelle méthode au laser, très chère, donne vraiment de meilleurs résultats que la méthode traditionnelle.
 
Monsieur B.: Mon médecin m’a conseillé des lentilles spéciales, dont je devrais payer le surcoût. Pourquoi la caisse-maladie ne les rembourse-t-elle pas?
 
Conseillère: L’assurance de base rembourse les prestations nécessaires d’un point de vue médical, mais pas les prestations dites de confort. C’est pourquoi elle prend en charge les lentilles standards. Si vous optez pour des lentilles spéciales, par exemple des lentilles multifocales, vous devrez payer vous-même la différence. Comme les verres progressifs, elles offrent une vision nette à toutes les distances. J’attire également votre attention sur le fait que selon les antécédents médicaux, tels que le diabète, le résultat de l’opération peut être moins bon qu’espéré. Demandez donc à votre médecin quel résultat vous pouvez escompter en fonction du type de lentilles et de votre état de santé. Si vous deviez encore avoir des doutes par la suite, vous pourrez toujours demander l’avis d’un ou d’une autre ophtalmologue.
 
Monsieur B.: Merci beaucoup pour vos informations. Je vais reparler de tout ça avec mon médecin.
 

Liste de contrôle concernant l’opération de la cataracte

Vous souffrez de cataracte et souhaitez vous faire opérer? Utilisez notre liste de contrôle, qui pourra vous aider à préparer votre discussion avec votre ophtalmologue. Vous obtiendrez ainsi des réponses à vos questions et pourrez prendre une décision en toute connaissance de cause.

Ne vous laissez pas imposer de décision!

Avant d’opter pour une technique ou un type de lentilles, renseignez-vous auprès de votre agence CONCORDIA sur la participation aux coûts attendue.

Informations pour les patient·es: qu’est-ce que la cataracte?

La cataracte est l’opacification du cristallin. À un stade avancé, la pupille a l’air grise et le regard est souvent figé.

Le risque de développer cette maladie de l’œil augmente typiquement avec l’âge. Lorsque le cristallin est fortement opacifié, la chirurgie est la seule solution. En Suisse, cette intervention, qui consiste à remplacer le cristallin par une lentille artificielle, est réalisée plus de 100’000 fois par année.

La plupart du temps, la cataracte survient à partir de 60 ans. Les facteurs de risque suivants entraînent ou favorisent l’apparition de la cataracte:

  • Âge
  • Maladies de l’œil et amétropie
  • Troubles du métabolisme (p. ex. diabète)
  • Exposition aux rayons UV du soleil
  • Prise de certains médicaments (p. ex. cortisone)
  • Consommation de tabac, d’alcool
  • Lésions oculaires

Généralement, les personnes concernées consultent leur ophtalmologue en raison d’une baisse de leur acuité visuelle (myopie). Autres symptômes et signes typiques laissant penser à une cataracte:

  • Sensibilité à la lumière et sensation d’éblouissement accrue
  • Vision floue
  • Baisse de la netteté des contrastes
  • Diminution de l’intensité des couleurs

Si la cataracte n’est pas traitée, il y a risque de cécité. À quel moment les personnes touchées doivent-elles se faire opérer? En général quand la maladie a un impact sur leur qualité de vie. Lors de l’opération, le cristallin est remplacé par une lentille artificielle.

Cette intervention peut être réalisée avec la méthode standard (aux ultrasons) ou avec la méthode au laser. Notre liste de contrôle vous renseigne sur les avantages et inconvénients de chaque technique.

Choix des lentilles artificielles

Avant l’opération, vous devez opter pour un type de lentilles adapté à votre situation personnelle. Discutez des points suivants avec votre médecin:

  • Cela vous dérange-t-il de porter des lunettes lors de certaines activités (lecture, conduite, etc.)?
  • À quel point est-il important pour vous de ne plus avoir besoin de lunettes après l’opération?
  • Est-il important pour vous de bien voir au crépuscule et la nuit, notamment lorsque vous conduisez?
  • Travaillez-vous beaucoup sur ordinateur?

Types de lentilles artificielles

Demandez conseil à votre ophtalmologue pour choisir le type de lentilles le plus adapté à vos besoins.

  • Lentilles monofocales (à un seul foyer, lentilles standards): une paire de lunettes de lecture est encore nécessaire après l’opération. Pour ces lentilles, il existe l’option de la monovision: correction d’un œil pour la vision de loin et de l’autre pour la vision de près. Les coûts sont couverts par l’assurance de base.
  • Lentilles multifocales (à plusieurs foyers): une paire de lunettes supplémentaire n’est pas nécessaire après l’opération. Ces lentilles ne sont toutefois pas adaptées aux personnes conduisant la nuit (p. ex. chauffeur/euse de taxi). La différence de prix avec les lentilles standards (monofocales) est à la charge du ou de la patient·e.
  • Lentilles toriques: ce type de lentille convient aux personnes astigmates. Une paire de lunettes de lecture est encore nécessaire après l’opération. La différence de prix avec les lentilles standards est à la charge du ou de la patient·e.

Vous avez des questions sur d’autres sujets médicaux?

concordiaMed est le service de conseils en santé de CONCORDIA disponible 24 heures sur 24. Des spécialistes qualifié·es répondent par téléphone à vos questions et vous conseillent sur tout ce qui touche à la maladie, aux suites d’accident, à la prévention et à la maternité. concordiaMed intervient également en cas d’urgence à l’étranger. Ce service est gratuit pour les personnes assurées chez CONCORDIA.