Le  médecin-chef ou le médecin adjoint examine une radiographie. Un deuxième avis médical aide à prendre des décisions d’ordre médical importantes.

Deuxième avis médical: demander conseil avant de prendre des décisions importantes

«Deux avis valent mieux qu'un», dit le proverbe. Cet adage revêt tout son sens lorsqu’il s'agit de prendre une décision importante en pleine connaissance de cause – à plus forte raison quand il y va de notre santé. Grâce au deuxième avis médical, les patient∙es ont la possibilité d’obtenir en toute impartialité et neutralité des informations complémentaires auprès d’un·e spécialiste avant de subir une opération ou de suivre un traitement. CONCORDIA collabore dans ce cadre avec un partenaire de confiance, l’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS).

Face à la pléthore de traitements médicaux existants, il est souvent difficile de s’y retrouver. Mais, en matière de santé et tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’une opération chirurgicale, il n’est pas question de faire l’impasse sur les clarifications et les examens médicaux nécessaires. Les patient∙es se posent de nombreuses questions: l’intervention ou le traitement suggéré est-il adapté? Voire nécessaire? Existe-t-il d’autres options thérapeutiques? Un deuxième avis médical neutre et émis par un∙e spécialiste peut alors leur permettre d’y voir plus clair et de prendre, sur la base des informations détaillées qu’il contient, une décision en faveur ou non d’un traitement ou d’une opération en toute connaissance de cause.

 

 

Mme Rochat, qui s’est déchiré les ligaments du genou lors d’une randonnée et souffre maintenant d’une blessure compliquée, est précisément confrontée à une telle situation. Son médecin lui prescrit des médicaments et des séances de physiothérapie. Malheureusement, le traitement n’apporte pas les améliorations escomptées. Ainsi, après avoir effectué des radios, un spécialiste lui conseille de se faire opérer. Pour Mme Rochat, l’acte chirurgical reste cependant une mesure de dernier recours. Elle souhaite savoir si, dans son cas, il n’existe pas d’autres options thérapeutiques classiques. Elle décide alors de prendre contact avec la Boussole santé de CONCORDIA pour demander conseil:

Mme Rochat: Je me suis déchiré les ligaments du genou et la blessure est compliquée. Mon médecin me recommande une opération, mais je veux être sûre qu’une telle intervention est nécessaire et qu’il n’existe pas d’autre traitement possible dans mon cas.

Conseillère de la Boussole santé: Bonjour, Madame, je vous comprends. Comme vous avez conclu une assurance-hospitalisation chez CONCORDIA, vous avez la possibilité de demander gratuitement un deuxième avis médical auprès de notre partenaire, l’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS).

Mme Rochat: Cette offre semble intéressante.

Conseillère de la Boussole santé: Lorsque vous demandez un deuxième avis médical neutre, un·e médecin-chef·fe ou un·e médecin adjoint·e de l’Hôpital cantonal de Lucerne étudie votre dossier médical et répond par écrit à vos questions. Vous recevez ainsi des informations plus détaillées sur le diagnostic et le traitement, ce qui vous permet de prendre en toute connaissance de cause une décision en faveur ou contre l’opération proposée.

Mme Rochat: C'est exactement ce que je recherche. Comment dois-je m’y prendre pour demander un deuxième avis médical?

Conseillère de la Boussole santé: C'est très facile. Il vous suffit de remplir le formulaire ad hoc sur le site de l’Hôpital cantonal de Lucerne sur www.luks.ch/fr/concordia. Cela prend environ 30 minutes. Notez qu'en cas d’interruption, les données ne sont pas sauvegardées. Je vous conseille par ailleurs d'avoir votre dossier médical près de vous. Êtes-vous en possession de votre dossier médical, de clichés de scanner ou de rapports médicaux?

Mme Rochat: Oui. J’ai un droit d’accès à mon dossier en tant que patiente. J’ai donc demandé à mon médecin de me le faire parvenir. Il m’a envoyé un cédérom contenant tous les documents de mon dossier.

Conseillère de la Boussole santé: C'est très bien. Vous pouvez ainsi télécharger les différents documents dans le formulaire en ligne et poser des questions. Le ou la médecin qui établira le deuxième avis médical y répondra par écrit.

Mme Rochat: Formidable, je vais tout de suite remplir le formulaire en ligne. Merci pour votre aide!

Le jour même, Mme Rochat dépose une demande pour un deuxième avis médical et envoie par voie électronique son dossier médical à l’Hôpital cantonal de Lucerne. Un médecin-chef de la clinique orthopédique du LUKS étudie les documents et, au vu de la présence de pathologies concomitantes au genou, se prononce également en faveur d’une opération. Dans la situation de Mme Rochat, les thérapies alternatives ne semblent pas offrir de grandes chances de succès. Sur la base des informations complémentaires reçues, Mme Rochat opte finalement pour l’opération, convaincue qu’il s'agit bien de la solution la plus appropriée.

Ayant vu que CONCORDIA propose, dans le cadre de sa Boussole santé, des conseils pour le choix d’un hôpital, Mme Rochat contacte une nouvelle fois notre service de conseils pour savoir quels sont les hôpitaux qui s’avèrent les mieux qualifiés pour son opération du genou. Elle porte finalement son choix sur un hôpital qui est proche de son domicile et qui possède une grande expertise pour les opérations de ce genre, présente un taux d’infection des plaies bas et propose un large éventail de prestations. La conseillère de la Boussole santé attire aussi son attention sur la fiche pratique et les mémentos relatifs aux séjours hospitaliers. Mme Rochat les imprime immédiatement et peut ainsi se préparer à l’opération de manière optimale.

 

Un deuxième avis médical peut vous aider à répondre
aux questions suivantes:

  • L’opération ou le traitement préconisés sont-ils vraiment nécessaires?
  • Que se passera-t-il si je remets cette opération ou ce traitement à plus tard, voire que je décide de ne pas m’y soumettre?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de l’opération ou du traitement?
  • Dans quelle mesure mon état de santé et ma qualité de vie seront-ils affectés?
  • Quelles autres solutions thérapeutiques sont envisageables?
 

Un deuxième avis médical n'est PAS pertinent...

  • en cas d’urgence
  • pour des thérapies en cours
  • lorsque les prestations de votre médecin traitant·e ne vous donnent pas satisfaction. Dans ce cas, il est plutôt conseillé de discuter ouvertement avec la personne en question. 

 

   

L’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS): un partenaire fiable

Depuis mai 2020, CONCORDIA collabore avec l’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS); c’est à lui qu’il faut s'adresser dorénavant pour demander un deuxième avis médical. Pour les assuré·es ayant conclu l’Assurance-hospitalisation PRIVÉE, MI-PRIVÉE, LIBERO ou COMMUNE, CONCORDIA prend en charge les coûts d’un deuxième avis médical lorsque la demande est effectuée par le biais du portail www.luks.ch/fr/concordia. Un·e médecin-chef·fe ou un·e médecin adjoint·e examine votre dossier médical et, dans les quatorze jours ouvrés qui suivent votre demande, le LUKS vous fait parvenir par écrit un deuxième avis médical. 

 

L’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS) établit des deuxièmes avis médicaux pour les spécialités suivantes: 

  • Chirurgie abdominale: œsophage, estomac, intestin, foie, pancréas, reins, glandes surrénales, transplantations rénales ou hépatiques, tumeurs abdominales bénignes ou malignes, obésité, etc. 
  • Chirurgie cardiaque et thoracique: troubles de la circulation des artères coronaires, anévrismes de l’aorte, dissection aortique, etc. 
  • Chirurgie vasculaire: troubles veineux dans les jambes, troubles de la circulation artérielle dans les jambes, sténose carotidienne, troubles liés à l’accès vasculaire pour dialyse, etc.
  • Endocrinologie: diabète, thyroïde, etc. 
  • Gynécologie: utérus, ovaires, etc. 
  • Maladies du sein: tumeurs du sein bénignes ou malignes. 
  • Néphrologie: insuffisance rénale, dialyse, etc. 
  • Neurochirurgie: anévrismes, tumeurs cérébrales bénignes ou malignes, etc. 
  • Ophtalmologie: cataracte, glaucome, etc. 
  • Orthopédie: colonne vertébrale, épaule, coude, main, bassin, hanche, genou, cheville, pied, etc. 
  • Oto-rhino-laryngologie (ORL)
  • Pneumologie: bronchopneumopathie chronique obstructive (BPOC), etc.
  • Urologie: reins, vessie, prostate, andrologie, etc. 
  • Autres spécialités sur demande
  

Voici comment demander un deuxième avis médical depuis chez soi en toute simplicité:

  1. Rendez-vous sur le site Internet www.luks.ch/fr/concordia.
  2. Vérifiez si vous remplissez les conditions pour un deuxième avis médical.
  3. Décrivez votre situation médicale.
  4. Posez vos questions.
  5. Transmettez votre dossier médical par voie électronique ou postale.
  6. Soumettez votre demande.
  

Avez-vous des questions sur
la deuxième avis médical?

N’hésitez pas à nous appeler au 
+41 41 228 09 94 
ou à nous écrire à 
boussolesante@concordia.ch.