Knabe liest Buch
DOULEURS EN BAS À DROITE    

Appendicite

Vous éprouvez des douleurs dans la partie inférieure droite de l'abdomen? C’est peut-être une appendicite. Ayez les bons réflexes en cas de soupçon d’appendicite et découvrez comment votre médecin procède pour poser son diagnostic.

Les douleurs situées du côté droit du bas-ventre, surtout chez les enfants, sonnent immédiatement la sonnette d’alarme: l’appendice... Lorsque l’appendice s’enflamme (on parle alors d’appendicite), les douleurs sont généralement situées dans le bas-ventre.
 

SYMPTÔMES

Ce n’est pourtant pas toujours aussi évident: particulièrement chez les enfants en bas âge et les personnes âgées, le diagnostic se révèle parfois un peu plus épineux en raison d’une symptomatologie absente ou faible. Nausées, diarrhée, fièvre et fatigue généralisée peuvent être des symptômes. Bien que les enfants et les adolescents soient le plus souvent touchés, l’appendice peut bien évidemment aussi s’enflammer chez les adultes et doit alors être opéré.
 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Vous ne pouvez pas traiter vous-même une appendicite. Si vous soupçonnez une appendicite chez vous ou chez votre enfant, n’attendez pas trop longtemps et faites-vous examiner. En cas de douleurs dans la partie inférieure de l’abdomen – souvent du côté droit, mais pas toujours, il y a des raisons de penser qu’il s’agit d’une appendicite, surtout lorsque l’un ou plusieurs des symptômes suivants sont présents:

• Douleur qui s’intensifie en levant la jambe droite

Fièvre

Diarrhée ou constipation

• Perte d’appétit, nausées et vomissements


Par ailleurs, une appendicite peut également provoquer des douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen. Il est important de ne pas appliquer de chaleur avant d’avoir été examiné, celle-ci ne faisant qu’aggraver l’inflammation. Évitez si possible de prendre des analgésiques, car ceux-ci pourraient potentiellement masquer les signaux de douleurs typiques au moment de l’examen et ainsi fausser le diagnostic et le traitement.

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Dans la plupart des cas, le diagnostic peut être confirmé par un examen physique (typiquement des douleurs à la pression du côté droit du bas-ventre) et éventuellement une formule sanguine. 

S’il s’agit d’une appendicite, l’appendice est généralement retiré par voie chirurgicale. Un traitement antibiotique est seulement envisagé dans les cas peu sévères. En règle générale, l’opération est réalisée par laparoscopie et ne laisse ainsi aucune vilaine cicatrice.