Knabe liest Buch
ÇA DÉMANGE ET ÇA FOURMILLE   

Poux et sarcoptes

Votre enfant ne cesse de se gratter la tête, ça le démange et ça le picote: c'est souvent le signe de la présence de poux ou de sarcoptes. Ayez les bons réflexes et découvrez quand il est nécessaire de consulter votre médecin.

Les poux: ces hôtes indésirables peuvent être très énervants. Ça démange, ça fourmille, et votre enfant se gratte sans cesse la tête. Il y a des raisons de suspecter la présence de poux sur la tête de votre chérubin. Pourtant, lorsqu’on part à leur recherche, ils sont souvent difficiles à trouver. Au début, seuls quelques spécimens y rôdent. De plus, le fait qu’ils aient la couleur brunâtre semblable à celle de nombreuses chevelures ne facilite pas la tâche. Ce n’est que plus tard, lorsque les poux auront déposé leurs œufs dans les cheveux, que le repérage deviendra plus facile.

Le pou est un insecte relativement petit, mesurant deux à trois millimètres. Les poux se servent de l’homme comme hôte. Ils doivent constamment retourner sur le cuir chevelu afin de se nourrir en suçant notre sang. Ils doivent piquer leur hôte toutes les deux à trois heures pour boire un peu de sang. La salive qui pénètre dans la plaie pendant la succion provoque des démangeaisons désagréables. Les œufs des poux – les lentes – sont déposés à la racine des cheveux. C’est à cet endroit que les lentes prospèrent le mieux: il y fait chaud et humide. Les œufs sont fermement collés afin d’éviter qu’ils ne tombent des cheveux. La « colle » utilisée par les poux résiste également au lavage des cheveux avec un shampoing normal. La prochaine génération d’enquiquineurs éclot au bout de sept à dix jours puis se dirige vers le cuir chevelu pour y sucer du sang. Avec les crochets présents sur leurs pattes, les poux peuvent se déplacer rapidement le long des cheveux mais sont toutefois incapables de sauter, contrairement aux idées reçues. Les poux adultes aiment néanmoins changer de tête et passent volontiers d’un hôte à l’autre en cas de jeu rapproché ou de câlins (contact direct de tête à tête). 

Par ailleurs: les poux ne se limitent pas à un seul milieu social. Ils apparaissent aussi fréquemment dans toutes les classes sociales, et ce aussi bien sur les cheveux propres que les cheveux sales. D’où le dicton: un shampoing fréquent garde les poux propres!

Les sarcoptes: le mythe selon lequel on peut se débarrasser de ces petites bêtes en se lavant les cheveux poursuit aussi les sarcoptes. Bien que de nombreuses personnes croient que la gale est apparue au siècle dernier ou que seules les personnes très sales seraient infectées par le sarcopte, ce n’est pas le cas. Le nombre de personnes infectées par la gale a même globalement augmenté ces dernières années. Le mode de transmission principal de la gale, que même Napoléon a contractée, est par contact physique rapproché. Cependant, les draps, les couvertures et les vêtements contaminés par des sarcoptes peuvent également servir d’abri à ces derniers et infecter d’autres personnes.

Les sarcoptes percent les zones corporelles chaudes et humides (les espaces entre les doigts et les orteils, les parties génitales et les aisselles) pour se loger directement sous la surface de la peau. Les larves et les excréments qu’ils déversent provoquent d’intenses démangeaisons et le grattage devient inévitable. 

 

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Vous pouvez chercher les poux vous-même. Le plus simple est d’utiliser une loupe et un peigne à lentes. Pour éliminer les œufs des poux, vous aurez besoin d’un peigne à lentes dont l’espace entre les dents est largement inférieur à un millimètre. Vous trouverez ces peignes en pharmacie (et des conseils pour bien choisir vos peignes dans l’encadré de la page précédente). Si des enveloppes d’œufs restent pendues aux dents du peigne, le diagnostic ne fait aucun doute. La loupe vous permet de voir les poux se déplacer sur les cheveux. 

Plusieurs médicaments existent afin de se débarrasser des poux. Certains d’entre eux peuvent être achetés librement en pharmacie, d’autres peuvent être prescrits aux coûts de la caisse-maladie obligatoire. Il s’agit souvent d’insecticides développés spécialement pour combattre les parasites. Ces produits exterminent les poux, mais rarement leurs œufs: les lentes ne développent un système nerveux susceptible de réagir à l’insecticide qu’au bout de quatre jours. C’est pourquoi il est si important de répéter le traitement au bout de huit à dix jours, afin d’éliminer également l’ensemble de la descendance.

Les remèdes contre les poux à base de silicone représentent une alternative aux insecticides chimiques. Leur action est simple mais efficace: ils asphyxient les poux. L’huile pénètre dans les orifices respiratoires des parasites et s’y agglutine. Des experts médicaux ont évalué les produits contenant le principe actif diméticone comme « à efficacité limitée » car celle-ci nécessite davantage de preuves cliniques. D’autres moyens physiques ont été classés comme « mal adaptés » en raison de leur potentiel allergique élevé, comme l’huile d’ylang-ylang. Les moyens physiques devraient toutefois être envisagés, car les poux deviennent toujours plus résistants aux principes actifs chimiques.

Peu importe le produit utilisé pour éliminer les poux: traitez en parallèle les cheveux mouillés de votre enfant avec un peigne à lentes. L’alerte n’est levée que lorsque vous ne trouvez plus de lentes lors des contrôles répétés.

Se débarrasser de ces minuscules colocataires est un travail fastidieux:

• Lavez les cheveux avec un shampoing spécial.
• Placez les animaux en peluche et les oreillers au congélateur dans un sac plastique hermétique pendant 24 heures.
• Lavez les bonnets, écharpes, vestes, draps, etc. à au moins 60°C.
• Contrôlez la tête de votre enfant à intervalles réguliers sur une période de plus dix jours.
• Contrôlez notamment les frères et sœurs.
• Pensez également à votre propre tête: si ça démange, faites-vous contrôler.

L’important est d’attraper tous les poux et lentes afin de ne pas devoir tout reprendre depuis le début. Une bonne organisation est déterminante: 

  • Jour 1: traitement avec un produit anti-poux, peignage des cheveux avec un peigne à poux
  • Jour 5: application d’une crème hydratante sur les cheveux, peignage à l’aide du peigne à pouxLa peau, les ongles et les cheveux
  • Jour 8, 9 ou 10: deuxième traitement avec le produit anti-poux et peignage minutieux
  • Jour 13: contrôle, peignage à l’aide du soin hydratant
  • Jour 17: éventuellement nouveau contrôle et peignage avec le soin hydratant

Le traitement contre la gale est assez similaire: une fois la cause déterminée, lavez tout ce qui a été en contact avec la personne infectée. Une autre solution consiste à tout mettre dans un sac plastique hermétique pendant une semaine. La visite chez le médecin est inévitable, car lui seul pourra vous prescrire la bonne pommade à base de perméthrine que vous devrez faire pénétrer dans la peau.

Très important: cherchez des traces de sarcoptes chez toutes les personnes partageant votre foyer et, le cas échéant, traitez-les également.

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Si vous avez trouvé des poux sur la tête de votre enfant, il n’est pas nécessaire de consulter un médecin. Les pédiatres ont toutefois un œil d’expert et peuvent confirmer vos suspicions en cas de doute.

Consultez un médecin au plus tard lorsque vos enfants se seront gratté la tête jusqu’au sang et que certaines zones se seront enflammées. Sachez que de nombreux produits anti-poux sont pris en charge par la caisse-maladie sur prescription médicale.

Prévenez le jardin d’enfants et l’école de votre enfant que celui-ci a des poux. Il pourra à nouveau être en compagnie d’autres enfants dès le premier traitement. Vous devrez bien sûr renouveler le traitement jusqu’à ce que le dernier pou ait été éliminé. 

En principe, pour les écoles et jardins d’enfants, une confirmation écrite attestant que le traitement a été commencé devrait suffire à permettre à votre enfant de retourner en cours. En cas de nouvelle infestation dans un délai de quatre semaines, une attestation médicale confirmant l’absence de poux sur la tête de votre chérubin peut s’avérer nécessaire. Comme il incombe aux autorités de contrôle locales de fixer les règles pour les écoles et les jardins d’enfants, la règlementation en vigueur diffère selon où vous habitez. 

Le médecin peut établir le diagnostic de la gale à l’aide d’une loupe. La preuve directe des sarcoptes ne réussit pas à tous les coups, mais l’évolution des symptômes et les démangeaisons sont toutefois caractéristiques. Souvent, surtout chez les personnes très soignées, la gale n’est pas du tout envisagée et le bon diagnostic tarde à être établi. Le médecin prescrit alors la pommade à base de perméthrine nécessaire au traitement. Dans la plupart des cas, un seul traitement suffit. Pour les cas plus prononcés, le traitement doit être renouvelé au bout de deux semaines. 

Le bon peigne

Pour combattre efficacement une infestation de poux sur la tête, il est indispensable de se peigner soigneusement les cheveux. Toute famille avec des enfants en âge d’aller à l’école devrait posséder un peigne à poux ou à lentes. La qualité de ce dernier est déterminante. 

Les conseils suivants doivent être respectés pour une utilisation réussie:

 Les dents du peigne doivent être très rapprochées. Les experts recommandent un espacement de 0,2 mm entre chaque dent.

 Les peignes aux dents incurvées vers l’intérieur s’adaptent bien à la forme de la tête. Les dents incurvées vers l’extérieur compliquent le passage du peigne sur le cuir chevelu. 

Les peignes à dents longues permettent de peigner uniformément les cheveux longs, bouclés et courts.

Les peignes aux dents courtes, voire moyennes, conviennent mieux aux cheveux courts. 

 Les peignes stables sont bien sûr un atout. 

Néanmoins:

 les grands manches et les formes longues et larges peuvent empêcher de peigner correctement derrière les oreilles et au niveau des tempes.

 Le peigne doit être facile à essuyer sur du papier absorbant et facile à nettoyer. Verser (si le matériau le permet) de l’eau chaude à 60°C sur le peigne et laissez agir pendant 10 minutes.