Knabe liest Buch
J’EN AI PLEIN LE DOS   

Maux de dos et douleurs cervicales

Que ce soit sous forme de tensions musculaires ou d’un lumbago, les problèmes de dos peuvent être très douloureux. Apprenez les gestes qui apaisent les douleurs dorsales et cervicales et découvrez quand il est nécessaire de consulter votre médecin.

Qui ne connaît pas l’impitoyable lumbago. Ces douleurs intenses dans votre dos font de chaque mouvement une torture, aucune position n’est confortable, le seul fait de s’habiller ou de se déshabiller est presque impossible et vous seriez prêt à suivre n’importe quel traitement pour vous débarrasser des douleurs. Notre système locomoteur (ainsi que notre dos et particulièrement la région lombaire) n’est pas fait pour un mode de vie sédentaire. La colonne vertébrale doit porter et supporter une charge conséquente et, tôt ou tard, chacun d’entre nous en souffre: le mal de dos. Les douleurs dorsales et cervicales ont des causes diverses: souvent, ce sont des tensions musculaires qui sont responsables des douleurs, chez d’autres, les racines nerveuses peuvent être irritées en raison d’une mauvaise répartition des charges. La douleur irradie dans les fesses et les jambes. La « véritable » hernie discale (prolapsus) est plutôt rare: lorsque le disque intervertébral situé entre les corps vertébraux rompt et entraîne l’écoulement du noyau gélatineux qui vient comprimer les nerfs. Dans le cas des tensions musculaires et des raideurs de la nuque, les maux de tête (particulièrement ceux partant de l’arrière du crâne) et les vertiges sont les symptômes les plus fréquents. Si vous travaillez dans un bureau, le travail sur écran et la posture rigide de la tête qui y est associée sont responsables des douleurs cervicales. Les maux de dos peuvent survenir lors de travail physique inhabituel (déménagement, jardinage, longs trajets en voiture). La hernie discale classique est souvent le résultat de nombreuses années d’efforts physiques intenses et entraîne (lorsqu’elle touche la colonne cervicale) plutôt des douleurs dans le bras ou la nuque. Lorsque celle-ci se produit dans la région de la colonne lombaire, elle est plus susceptible de provoquer des douleurs dans le fessier et dans les jambes que dans le dos lui-même. 

Même si, au début, vous avez la sensation que la douleur est insupportable, elle disparaît rapidement avec les soins appropriés et vous aurez déjà oublié ce supplice au bout d’une semaine. 

 

CONCORDIA Wärmeflasche

Gagnez l’une des cinq bouillottes Conci mises en jeu!

Participez à notre concours et avec un peu de chance, vous remporterez l’une des cinq bouillottes Conci mises en jeu, un accessoire parfait pour garder votre bébé bien au chaud.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE VOUS-MÊME

Si vous en connaissez la cause (travail sur écran ou dans le jardin, position assise prolongée, coup de froid après le sport, contorsion par à-coups, ambition sportive exagérée), vous pouvez traiter vos douleurs par vous-même dans un premier temps. 

L’ibuprofène aide à les combattre. Les tensions peuvent être apaisées en appliquant de la chaleur: patchs chauffants, coussins chauffants aux graines et lumière rouge peuvent apporter un grand soulagement. Dans la plupart des cas, une nette amélioration des symptômes se fait sentir dès le deuxième ou troisième jour. 

Si les symptômes reviennent à intervalles réguliers, essayez d’en déterminer la cause: avez-vous une position détendue devant l’ordinateur sur votre lieu de travail? Votre siège de voiture est-il correctement positionné? Votre matelas est-il encore en bon état? Pratiquez-vous le bon sport (qui ménage le dos)? 

« Porter le poids du monde sur ses épaules », « Chacun porte son fardeau », « En avoir plein le dos » – vous connaissez certainement ces expressions. Un stress psychologique intense peut bel et bien déclencher ou intensifier les douleurs au niveau du dos et du cou. Des maux de dos fréquents peuvent donc être le signe d’un surmenage chronique. Accordez-vous des moments de calme et de détente. Le yoga, la relaxation musculaire progressive et le training autogène peuvent vous aider à « redescendre » et à prendre les choses de façon plus détendue.

Si vous ressentez des picotements dans les bras ou dans les jambes, une sensation rugueuse, voire des signes de paralysie (si vous ne pouvez plus bouger correctement l’extrémité en question), consultez un médecin. Ces symptômes laissent présager une hernie discale et doivent être clarifiés par des examens complémentaires. 

Rücken- und Nackenschmerzen Vous pouvez étirer merveilleusement les muscles de vos hanches en ouvrant les genoux et en plaçant les côtés extérieurs des deux pieds sur le sol. Décollez les lombaires du sol en expirant, inspirez et expirez lentement env. 6 fois de suite, puis reposez lentement votre bassin sur le sol et étirez-vous. 

 

Rücken- und Nackenschmerzen À gauche: détendez votre cou et vos épaules (à gauche). Haussez les épaules en inspirant et laissez-les tomber en expirant. Vous pouvez également soulever vos coudes et effectuer tranquillement (sans tirer vers le haut) 5 rotations vers l’avant puis vers l’arrière. 

 

Rücken- und Nackenschmerzen En bas: vous pouvez mobiliser votre colonne vertébrale en arrondissant le dos à la manière d’un chat. Il est important de ne bouger que le dos, les bras restent immobiles et la tête ne doit pas être jetée dans la nuque. Accompagnez les mouvements d’une respiration consciente.

 

Rücken- und Nackenschmerzen Tout en bas: en position allongée sur le dos, levez les genoux et massez votre sacrum en effectuant de légères rotations de gauche à droite. 

 

CE QUE FAIT LE MÉDECIN

Dans le cas d’une hernie discale, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une opération pour décharger les nerfs (après avoir pesé tous les avantages et les inconvénients). Toutefois, la majorité des douleurs dorsales et cervicales est le fruit de tensions musculaires. Au début, les douleurs sont souvent très fortes et votre médecin vous prescrira des analgésiques tels que l’ibuprofène. En cas de douleur extrême, la prise d’opioïdes (analgésiques synthétiques puissants) est nécessaire. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas tolérer la douleur car celle-ci a tendance à retarder la guérison. Votre médecin vous prescrira également des séances de physiothérapie. La physiothérapie et les massages aident à relâcher les tensions et les raideurs musculaires. En outre, vous devrez rester quelques jours à la maison afin de soulager votre musculature. 

Malgré les idées reçues, les injections ne sont pas plus efficaces que les comprimés pour traiter le mal de dos. De plus, elles sont susceptibles (bien que cela soit rare) de provoquer une infection des tissus. Dans le pire des cas, les bactéries peuvent proliférer à l’endroit de la piqûre (abcès).

La thérapie manuelle (« remise en place ») peut permettre de libérer des blocages douloureux. Les manipulations devraient toutefois être effectuées dans une amplitude physiologique des mouvements et donc uniquement par un thérapeute manuel spécialement formé. Une mauvaise technique pourrait appliquer une sollicitation mécanique trop importante et même causer des lésions. Le massage et la physiothérapie constituent un traitement plus doux et plus sûr. Ils permettent également de remettre en place la vertèbre bloquée.

Attention: les tensions musculaires au niveau des vertèbres thoraciques irradient souvent vers l’avant, dans la poitrine, et peuvent produire des symptômes semblables à un infarctus du myocarde. Si vous avez des douleurs dans le côté gauche de votre poitrine, faites-vous systématiquement examiner par un médecin afin d’écarter l’éventualité d’un infarctus du myocarde. Plus d’un patient victime d’infarctus du myocarde a déjà pensé que sa douleur thoracique était due une tension musculaire et inversement. En recherchant la cause de maux de tête chroniques, il convient également de prendre en compte les tensions musculaires au niveau du cou. Certains patients se voient débarrassés de leurs maux de tête une fois leurs tensions cervicales relâchées. Plus d’informations dans le guide en allemand du Beobachter « Mein Rücken-Coach » (Mon coach pour le dos), www.beobachter.ch/buchshop

 

Rester en mouvement

Ménager plutôt que dormir: en cas de douleurs dorsales, le repos au lit n’est pas indiqué. Vous devriez dans tous les cas rester en mouvement, en étant toutefois plus prudent que d’habitude. 

Le sport adéquat: une activité physique sollicitant fortement votre dos (golf, tennis) est susceptible d’aggraver vos problèmes de dos, mais l’immobilité est certainement la pire des solutions, et pas seulement pour votre dos. Cherchez un sport que vous avez plaisir à pratiquer et servez-vous-en pour renforcer votre musculature. 

Gymnastique: au réveil, faites quelques exercices appris chez votre physiothérapeute. Quelques minutes par jour suffisent et votre dos se fera bientôt beaucoup plus discret.